Naissance : La famille des lémuriens s’agrandit !

Le Parc Phoenix de la ville de Nice a le plaisir d’annoncer la naissance d’un bébé Vari !

Protégé par sa mère, cette adorable progéniture est à découvrir au niveau de l’île des temps révolus, au cœur du Parc Phoenix ! Le couple de Lémuriens confié en 2013 au capacitaire du parc, par le programme de reproduction et de conservation des EEP Européens, s’est fort bien adapté au climat azuréen, puisqu’il s’est déjà reproduit en 2015. La famille aujourd’hui s’agrandit puisqu’un petit vient de naitre.

Ce genre d’événement garde toujours un caractère exceptionnel tant cette espèce est en danger critique d’extinction. De plus, chez les Varis, les femelles ne sont réceptives à l’accouplement que quelques jours dans l’année et les nouveaux-nés sont très fragiles pendant les deux premières semaines de leur vie, d’où une mortalité infantile importante. Mais cette réussite ne doit rien de hasard : les efforts fournis par l’équipe zoologique, dirigée par Anthony Caucheteux, Capacitaire, tant par le suivi zootechnique que par les soins vétérinaires ont été de grande qualité. L’enjeu est de taille pour le Parc Phoenix: participer à la sauvegarde de cette espèce menacée. A peine quelques centimètres et déjà éveillé, ce petit lémurien rejoint ces quelques 500 congénères actuellement recensés au niveau des EEP.

Le  lémurien vari : une espèce menacée

Comme tous les lémuriens, le Vari est endémique des forêts Malgaches. Il  est classé CR « en danger critique d’extinction » par l’Union Internationale de Conservation de la Nature et en Annexe 1 (espèces les plus menacées) de la Convention de Washington. Les principales menaces qui pèsent sur lui dans son milieu naturel sont la déforestation et le commerce de la viande de brousse.

La conservation de cette espèce est engagée sur plusieurs fronts :

1.    le Programme Européen pour les espèces menacées, communément appelé « EEP » pour Europäiches Erhaltungszucht Programm, qui  gère tous les individus présents en captivité dans les structures zoologiques tant au niveau des échanges consanguins que les destinations des naissances afin de conserver l’espèce souche en cas de possible extinction dans son milieu naturel.
Ce programme constitue la conservation EX-SITU (extérieur au milieu naturel d’origine)

2.    Programme de conservation de l’habitat naturel engagé par l’AEECL (Association Européenne pour l’Etude et la Conservation des Lémuriens) la WWF (World Wildlife Fonds) et la WCS (Wildlife Conservation Society) en partenariat financier avec un grand nombre de parc zoologique de renoms Américains, Hollandais, Allemands, Anglais et Français…

Les 2 objectifs en sont :

  • de maintenir et renforcer les processus naturels et les conditions des écosystèmes malgaches
  • d’améliorer les techniques d’utilisation des ressources naturelles afin d’augmenter le niveau de vie des populations humaines locales.

Ce programme constitue la conservation IN-SITU (dans le milieu naturel d’origine)