Calendar

Juil
7
sam
Exposition : Je est un autre – The Double Face Art&Arch @ Salles Floréal et Prairial
Juil 7 @ 9 h 30 min – Sep 12 @ 19 h 30 min
Exposition : Je est un autre - The Double Face Art&Arch @ Salles Floréal et Prairial

Du 7 juillet au 12 septembre 2018 au Parc Phoenix, la Ville de Nice vous invite à découvrir l’exposition « Je est un autre » par le collectif d’art et architecture « The Double Face Art & Arch ».

    • Le vernissage se tiendra le samedi 7 juillet 2018 à 11 heures en présence des artistes : Ilene Alciati
    • Chiara Bianco
    • Luigi Farina
    • Alma Zoppegni

La scénographe Giovanna Rombaldi, en collaboration avec Cristiana Trombatore et Marta Selvaggio a réuni et mis en scène une vingtaine d’œuvres, peintures et sculptures d’artistes italiens. Le thème retenu est celui de la Métamorphose dont traite la nouvelle de Kafka.
Ces œuvres prennent place dans une conversation sur le rapport étroit de dépendance et de conflit entre l’Homme et la nature. Le monde animal et végétal duquel l’Homme descend et se reflète, contraint ce dernier à subir des mutations. Ces mutations, qui s’opèrent inexorablement et imperceptiblement, sont sources de conflit avec le « moi » intérieur de l’individu.

Juil
15
dim
Exposition : Bio inspiration – De la nature à la technologie @ Salle Cassini
Juil 15 @ 9 h 30 min – Sep 9 @ 19 h 30 min
Exposition : Bio inspiration - De la nature à la technologie @ Salle Cassini

Quand la science puise son inspiration dans le monde végétal et animal ; observer et étudier la nature, pour s’émerveiller, l’imiter et peut-être développer de nouveaux systèmes.

La nature est une source intarissable d’inspiration pour les chercheurs.
Au cours des millions d’années d’évolution, les animaux et les plantes ont évolué pour adopter les formes les plus adaptées à leurs environnements et aux sources de contraintes qui les entourent.
Si l’on choisit l’exemple des insectes, ces animaux présents sur terre depuis des millions d’années ont colonisé au fur et à mesure tous les milieux (aquatique, terrestre et aérien). Ils sont présents sur pratiquement tous les continents et peuvent s’épanouir dans les milieux les plus hostiles. Pour un être vivant, l’un des éléments les plus contraignants est la gestion de l’eau.
En effet cette molécule, bien que simple, est un élément indispensable au développement de la vie. C’est donc naturellement et par évolution que les insectes ont développé différentes capacités en lien avec l’eau. Soit pour la piéger, soit pour la repousser ou encore pour s’y adapter.
En milieu désertique, certains insectes ont développé la capacité de capter l’eau atmosphérique pour s’hydrater, en milieu aquatique d’autres insectes ont acquis la capacité de marcher sur l’eau, là ou d’autres ont développé un gradient de mouillabilité pour favoriser leur vie subaquatique. Pour ce qui est du milieu aérien, l’exemple le plus spectaculaire reste probablement l’exemple du papillon, plus particulièrement les ailes des papillons dont l’extrême hydrophobie évite la surcharge en cas de pluie ou d’éclaboussure.
Cette propriété permet aux papillons de préserver leur capacité de vol.

 

Sep
19
mer
Exposition : « Voyage coloré » – Kelly Galarato @ Salle Cassini
Sep 19 @ 9 h 30 min – Oct 23 @ 18 h 30 min
Exposition : "Voyage coloré" - Kelly Galarato @ Salle Cassini

C’est avec stylos, feutres, encres de chine, acrylique, bombes de peinture et pastels que l’artiste crée ses œuvres composées de minuscules formes par milliers. Elle aime comparer ses créations à des textes où se cachent nombre de symboles.

Cette artiste puise en partie son inspiration dans le regard que les visiteurs portent sur ses toiles.

À travers ses tableaux, elle exprime sa sensibilité, sa façon de penser, et délivre des messages qui lui tiennent à cœur.
Elle suggère une double lecture de ses œuvres. Au premier regard l’œil flatté embrasse l’œuvre dans sa totalité. Guidé par une multitude de détails et de mouvement, il se porte ensuite au plus intime de la toile.  A l’ instant où l’infiniment grand côtoie l’infiniment petit, le détail sublime alors l’essentiel.

Cette féerie de couleurs, de clartés et de formes, invite au voyage, à la manière d’un mandala.

mattis Donec id Aenean dapibus leo quis