Le cabanon provençal

Cette zone présente un cabanon provençal typique (pierres et toit en tuiles) ainsi que des plantes associées depuis longtemps à l’homme : le cyprès et l’olivier.

Le cyprès

Arbre primitif, le cyprès n’a pas de vraies feuilles mais des rameaux verts recouverts d’écailles triangulaires qui sont des feuilles rudimentaires. Il n’a pas non plus de bourgeons, la croissance se fait donc en continue et n’est que ralentie quand les conditions sont défavorables. Il résiste bien à la sécheresse car ces « feuilles », à l’épiderme épais et cireux sont munies de glandes résinifères qui secrètent un enduit protecteur, à la fois filtre solaire et cuticule anti-transpiration.

Les plantes sont monoïques, fleurs mâles et femelles sur le même rameau. Les fruits murissent en 2 ans.

Il existe environ 25 espèces de cyprès, dans les zones tempérées de l’hémisphère nord.

Cupressus sempervirens

C’est le cyprès vert ou cyprès de Provence.

Originaire de l’est de la Méditerranée (Grèce, Turquie, Syrie, Iran, Chypre) il a été introduit chez nous par les Romains. Il a donné son nom à l’île de Chypre, à cause de son abondance.

Il peut vivre jusqu’à 500 ans et peut atteindre 20 à 25 mètres de haut. La floraison a lieu très tôt dans l’année (janvier à mars) et peut être un problème pour les personnes allergiques, le cyprès lâchant dans l’air de très grandes quantités de pollen.

Le cyprès est un arbre de vie, lié au monde masculin.

En Iran, il est considéré comme le 1er arbre du paradis, c’est la raison pour laquelle il était planté près des temples, des palais royaux et dans tous les jardins.

Dans le midi, le cyprès est porteur de paix et de sérénité. C’est le symbole de la vie éternelle et de la résurrection. C’est pour cela qu’il est planté dans les cimetière.

En Provence, il est planté près des maisons car près de lui, on peut entendre le bruit de l’air. Dans l’ancien temps, l’eau étant trop précieuse pour la gaspiller, le bruit de l’air dans son feuillage remplaçait celui de l’eau de la fontaine.

L’olivier (Olea europea)

Originaire du proche Orient, on trouve actuellement l’olivier tout autour de la Méditerranée. Il a été introduit en Provence dès l’antiquité par les Phocéens (il y a au moins 3 000 ans).

C’est un arbre qui peut atteindre 12 à 15 m de haut, s’il n’est pas taillé. Il aime un été chaud et sec, un hiver froid avec quelques pluies mais pas de gelées trop fortes. Ainsi, il a été implanté dans beaucoup de régions du monde : Amériques, Japon, Chine… Mais plus des 4/5 sont autour de la Méditerranée.

Il est l’emblème de la civilisation méditerranéenne. Il symbolise l’abondance, la fécondité, la force, la sagesse, la paix. Sa floraison a lieu au mois de mai ou juin. Elle ne dure qu’une semaine mais est très intense car la fécondation se fait par le vent. Les arbres fleurissent donc tous en même temps abondamment. Les olives mûres se récoltent au cours de l’hiver suivant.

Les oliviers vivent très vieux. Il existe des oliviers millénaires (Parc d’Estienne d’Orves ou Roquebrune-Cap Martin)

A Nice, la variété d’olivier est le cailletier ou petite olive de Nice. Elle donne de l’huile, des olives noires et la pâte de l’olive (la tapenade)

Un olivier commence à produire vers l’âge de 7 ans au mieux. Sa production augmente jusqu’à l’âge de 35 ans où il atteint sa maturité. Il produit régulièrement jusqu’à 150 ans.

venenatis, ante. suscipit Donec Aenean velit, commodo mattis dictum commodo accumsan