Les agrumes

Mandariniers, citronniers, cédratiers, pamplemousses, orangers sont présents dans cette zone prévue pour les agrumes.

Le mot « agrume » vient du latin « acrimen : aigre ». Ce nom donné par les Italiens, désigne un ensemble d’espèces appartenant au genre botanique « Citrus » de la famille des Rutacées.

La plupart sont originaires d’Asie. Dans leur région d’origine, les agrumes poussent toujours dans des zones montagneuses. Le climat est chaud (20-25°C), très humide et surtout constant, sans alternances saisonnières.

Ce sont de petits arbres à feuilles persistantes. Sur la peau des agrumes, il existe des poches bien visibles qui contiennent des essences. Elles entrent dans la composition d’un grand nombre de parfums dont le plus célèbre est l’eau de Cologne.

La vitamine C est présente en grande quantité dans les agrumes.

Citrus medica : le cédratier

C’est le premier agrume introduit en culture en Asie puis dans le bassin méditerranéen et ce dès l’antiquité (300 avant JC). Il est originaire du sud de la Chine. Il a un port arbustif (2-3m) et est souvent épineux.

Le fruit, qui mesure jusqu’à 20 cm, est caractérisé par une écorce très épaisse et spongieuse, fortement ridée à l’extérieur

Citrus maxima : le pamplemousse vrai

C’est un petit arbre (moins de 10m) à grandes feuilles pétiolées peu ou pas épineux. Il est originaire d’Indonésie et d’Océanie. Il a été introduit en Europe aux 12 ème -13 ème siècles. Le fruit à peau lisse est un des plus grands, leurs pétioles sont épais avec des ailettes en forme de cœur

Le pomélo (Citrus x paradisi) commercialisé sous le nom de pamplemousse est un hybride entre C. maxima et C. sinensis.

Citrus reticulata : le mandarinier

C’est un arbre de taille modeste (4-5m) aux branches grêles et au feuillage plus clair. Il est originaire du sud Est de l’Asie et a été introduit en Europe seulement au début du 19°siècle.

Cette espèce est le parent de nombreux hybrides car la chair des mandarines est nettement moins acide que celle des autres agrumes.

Citrus x limon : le citronnier

C’est un petit arbre (4 à 6m) généralement fortement épineux.

A l’origine le citron est probablement un hybride naturel entre Citrus medica (le cédratier) et Citus aurantifolia (la lime), originaires d’Inde et d’Indochine. Il a été introduit entre le 10 ème et le 13 ème siècle. Son bois clair est utilisé en marquèterie mais est très cher car les arbres sont petits.

Citrus aurantium : le bigaradier ou orange amère

C’est un hybride de Citrus maxima (pamplemousse) et Citrus reticula (mandarinier).

Il est originaire de Chine et a été introduit aux 10 ème-11 ème siècles

Bien résistant au froid, il est souvent utilisé comme porte greffe pour d’autres variétés.

Citrus sinensis

Ce petit hybride (6-8m) fourni les oranges douces directement comestibles. Il est probablement issu du croisement ancien entre le pamplemousse et la mandarine. Originaire du sud de la Chine, du Vietnam et d’Inde méridionale, sa culture est aujourd’hui une grande importance économique à travers le monde.

Citrus reticulata ssp. unshiu : le mandarinier satsuma

C’est un petit arbre (3m) au port étalé, légèrement pleureur (nécessité de le tuteurer parfois), le plus et plus résistant au froid (-10°, -12°)

Il est originaire du japon a été introduit au 19ème siècle.

Il fleurit au printemps et les fruits sont mûrs dès le mois de septembre même s’ils sont un peu fades.

On peut donc envisager de le cultiver hors de la zone de l’oranger, sur la façade atlantique par exemple.

Fortunella margarita : le kumquat

Les Kumquats sont une branche à part dans la classification des agrumes.

Ils sont différents des Citrus par la structure du fruit qui a moins de quartiers : 3 à 6 contre plus de 10 chez les Citrus.

Relativement rustique, il peut supporter -10°C.

tristique accumsan Aenean et, commodo justo leo suscipit